Navigation

Stratégie et Offre

Synthèse de la stratégie et de l’offre du comité Shari’a Board métropolitain CIFIE :

C.I.F.I.E : Comité Indépendant de Finance Islamique en Europe
المجمع الفقهي الأوربي المستقل للدراسات المالية الإسلامية

Le Comité (مجمع فقهي ) Indépendant de la Finance Islamique en Europe (CIFIE) est né d’une volonté de répondre de façon efficace et authentique aux questions liées à la présence de la finance islamique en France et en Europe.

De notre point de vue, la finance islamique ne peut être traitée correctement et rigoureusement sans la prise en compte de son contexte. C’est ainsi, qu’en plus d’éminents spécialistes dans le droit musulman notamment Fiqh al-mu’âmalât, notre comité comprend des professionnels et spécialistes chevronnés de la finance (classique) et du droit français.

Notre comité est indépendant, les Shuyûkh et spécialistes le composant vivent et exercent en France métropolitaine, ils ont une longue expérience sur le terrain qui leur donne le recul nécessaire dans ce domaine épineux et complexe en relation avec le contexte français.


Principaux objectifs du CIFIE :
–          Sous la demande de banques ou assurances islamiques faire du consulting, ingénierie financière, et donner des avis juridiques (Fatwas) sur des produits pour statuer sur leur conformité à la Shari’a.

–           Assistance éventuelle pour  transformer des produits financiers en des produits « Shari’a compliant ».

–          Faire du conseil, audit et veille indépendants au profit des investisseurs publics et particuliers.

–          Sensibiliser et communiquer au moyen de conférences, ateliers et formations.

–          Aider, échanger et éventuellement parrainer des associations/organismes qui mènent des actions similaires en France ou à l’étranger.

–          Tisser des partenariats avec d’autres associations, organismes et instituts en France et à l’étranger autour du sujet.

Notre comité se positionnera aussi comme une agence de notation indépendante des produits financiers islamiques.
Pour atteindre ses objectifs et assurer la meilleure qualité de service et des fatwas authentiques, le comité dispose de trois grands pôles :

Pôle CJC (Comité des Jurisconsultes)
Pôle CDF (Comité des financiers)
Pôle CJF (Comité des juristes)

1.  Comité des jurisconsultes (CJC) :

C’est le coeur du dispositif, il est composé d’éminents spécialistes en droit musulman vivant et exerçant en France métropolitaine.
Le CJC se compose d’un comité mixte, d’un secrétariat et de porte parole.

Son but : émettre des avis juridiques (Fatwas) concernant les produits financiers islamiques et faire de la veille pour conseiller le consommateur (l’investisseur dans le secteur)

Ses outils : journal, sites et publications protégées.

Ses membres permanents :

Docteur Moulay Mounir ELKADIRI : président du CIFIE

Docteur Ash-shaykh Hamada KHALDOUN

Docteur  Ash-shaykh Abou Zakariya Al-Huçaynî

Docteur Ash-shaykh Tarek ABO EL WAFA

Docteur Ash-shaykh  Muhammad Jamîl CHERIFI

Ash-shaykh Aberrahmân BELMADI

Ash-shaykh Nabil YAMANI

Ash-shaykh Laide BRAHAMI

Comité mixte (finance/droit) au sein du CJC:

Ash-shaykh  Tarik ABOU NOUR (secrétaire general)

Le comité mixte en étroite collaboration avec Le CDF (comité des financiers) est chargé d’expliciter chaque produit financier de façon détaillée au CJC pour qu’il puisse statuer en connaissance claire du produit.

La biographie résumée des membres est présentée dans la rubrique « Biographie des membres ».

Ses consultants externes :

*Docteur Ash-shaykh Abdellah Al-bashir, responsable des chercheurs à la direction de la recherche du gouvernement de Dubaï (Emirats Arabes Unies), spécialiste de renommé internationale de la finance islamique.

أ.د. عبد الله البشير

كبير باحثين إدارة البحوث

حكومة دبي

شارك في تنفيذ البرامج العلمية على مختلف المستويات ـ الدبلومات الوسيطة والعالية والبكالوريس ـ والتي كان ينظمها المعهد العالي للدراسات المصرفية

وكان من تلاميذه عدد من مدراء البنوك والمؤسسات المالية والاقتصادية عبر العالم حكومية وغيرها

*Docteur Shaykh Omar A.Aziz Alani, professeur de finance islamique, université de Bahrain. Membre Shari’a Board de la banque de Bahrain du développement.

د – عمر عبد العزيز العاني

أستاذ الاقتصاد الإسلامي جامعة البحرين

عضو هيئة الرقابة الشرعية في بنك البحرين للتنمية

*Docteur Ash-shaykh Ahmed Lisân Al-haqq docteur en économie islamique et politique et en Fiqh et professeur à Al-Qarawiyyîn, auteur de plusieurs ouvrage sur l’économie islamique dont :
منهج الاقتصاد الاسلامي في انتاج الثروه واستهلاكها

الدار البيضاء : دار الفرقان للنشر الحديث, 1987/ثلاث أجزاء

الوسيط في الاقتصاد السياسي الإسلامي والعصري و نظام الشركات الإسلامية والعصرية

جزئين/ فاس2001

*Docteur Ash-shaykh Abdellah Mu’sir professeur directeur du centre des études islamiques à l’université d’Al-qarawiyyin Fès/Maroc (رئيس شعبة الدراسات الإسلامية  ).
*Docteur Ash-shaykh Ahmed Al-waraynî directeur du conseil de l’assemblé des savants (المجلس العلمي  ) Taza/Maroc.
*La Râbita Muhammadienne des Uléma(Rabat/Maroc) : www.arrabita.ma (partenaire pédagogique).
*Docteur Mohamed Karrat, expert international en finance islamique, docteur de l’université Al-qarawiyyîn (Fès) et Al-Azhar (Caire) spécialité Fiqh Al-Mu’âmalât, actuellement consultant in Islamic Finance at Al Maali International for Islamic Finance and Business Émirats arabes unis et Maroc.

2.  Comité juridique français (CJF)

Composé de spécialiste en droit français.
Son but est d’avaliser les produits islamiques au regard de la loi française : fiscalité, conformité…

3.  Comité des financiers (CDF)
Composé  de professionnels et docteurs en Finance.

Son but est d’expliquer par notes détaillées chaque produit financier pour le comité des religieux (CJC). Son rôle est sensible, sa liaison avec le pôle CJC se fait via le secrétariat de ce dernier.

Le CDF est le pôle service au sein du comité CIFIE, les membres de ce pôle s’occuperont de collecte d’informations, de mission de consulting et audit au sein des banques du secteur pour deux objectifs :

* analyse des produits financiers en question pour les soumettre au CJC.
* retour vers la banque cliente pour expliquer et/ou mettre en place les résultats des rapports du CJC.

produits-financiers-islamiques